La commission des Libertés civiles a autorisé cette audition par 36 voix pour, 2 contre et 1 abstention. L'idée d'auditionner le jeune lanceur d'alerte américain divise profondément les eurodéputés. Les élus des groupes PPE (centre droit) s'interrogent sur l'opportunité de cette initiative. "Nous ne sommes pas opposés à l'idée d'approcher (Snowden), mais nous nous interrogeons sur le sens de cette initiative et le calendrier", avait déclaré à la mi-décembre l'eurodéputé démocrate-chrétien allemand Axel Voss, chargé du dossier pour le PPE. "Que peut-il nous expliquer de plus, si tout a déjà été publié?", avait ajouté M. Voss. Le groupe des élus ECR (conservateurs britanniques) est farouchement opposé au principe d'une vidéoconférence avec Snowden qui encourt trente ans de prison aux Etats-Unis pour violation de l'Espionnage Act et vol de documents appartenant à l'Etat. Le Parlement européen se prononcera sur la décision de la commission des Libertés civiles en février. S'il approuve la résolution de la commission, l'audition pourrait avoir lieu d'ici à avril. (Belga)

La commission des Libertés civiles a autorisé cette audition par 36 voix pour, 2 contre et 1 abstention. L'idée d'auditionner le jeune lanceur d'alerte américain divise profondément les eurodéputés. Les élus des groupes PPE (centre droit) s'interrogent sur l'opportunité de cette initiative. "Nous ne sommes pas opposés à l'idée d'approcher (Snowden), mais nous nous interrogeons sur le sens de cette initiative et le calendrier", avait déclaré à la mi-décembre l'eurodéputé démocrate-chrétien allemand Axel Voss, chargé du dossier pour le PPE. "Que peut-il nous expliquer de plus, si tout a déjà été publié?", avait ajouté M. Voss. Le groupe des élus ECR (conservateurs britanniques) est farouchement opposé au principe d'une vidéoconférence avec Snowden qui encourt trente ans de prison aux Etats-Unis pour violation de l'Espionnage Act et vol de documents appartenant à l'Etat. Le Parlement européen se prononcera sur la décision de la commission des Libertés civiles en février. S'il approuve la résolution de la commission, l'audition pourrait avoir lieu d'ici à avril. (Belga)