Le couple, âgé de 67 ans, qui n'est pas de nationalité britannique, a été libéré sous caution jusqu'en janvier prochain dans l'attente d'informations complémentaires, a précisé Scotland Yard dans un communiqué. Ils sont soupçonnés de travail forcé et d'esclavagisme, selon la police. Parmi les trois femmes séquestrées et libérées le mois dernier, une Malaisienne de 69 ans, une Irlandaise de 57 ans et une Britannique de 30 qui a passé sa vie entière en esclavage. "On a eu des cas d'esclavage où des gens ont été retenus contre leur gré pendant dix ans, mais jamais rien d'une telle ampleur", a souligné le détective Kevin Hyland. Les arrestations des deux sexagénaires ont eu lieu jeudi à 7h30 du matin mais les trois femmes ont été libérées dès "le 25 octobre", a précisé la police en fin d'après-midi à l'AFP. (Belga)

Le couple, âgé de 67 ans, qui n'est pas de nationalité britannique, a été libéré sous caution jusqu'en janvier prochain dans l'attente d'informations complémentaires, a précisé Scotland Yard dans un communiqué. Ils sont soupçonnés de travail forcé et d'esclavagisme, selon la police. Parmi les trois femmes séquestrées et libérées le mois dernier, une Malaisienne de 69 ans, une Irlandaise de 57 ans et une Britannique de 30 qui a passé sa vie entière en esclavage. "On a eu des cas d'esclavage où des gens ont été retenus contre leur gré pendant dix ans, mais jamais rien d'une telle ampleur", a souligné le détective Kevin Hyland. Les arrestations des deux sexagénaires ont eu lieu jeudi à 7h30 du matin mais les trois femmes ont été libérées dès "le 25 octobre", a précisé la police en fin d'après-midi à l'AFP. (Belga)