La société flamande de l'environnement (VMM) prend en charge les mesures des eaux de puits et l'OVAM (société publique des déchets de la Région flamande) analysera les légumes, fruits, oeufs et lait. Après les prochaines pluies, l'eau de pluie sera aussi analysée. On ignore encore quand les résultats seront connus. Les autorités appellent les habitants à ne pas prélever eux-mêmes des échantillons. "Les autorités compétentes font tout pour éviter toute forme de contamination", explique la commune de Wetteren. Les autorités ont par ailleurs signalé que les habitants du centre de Wetteren pouvaient à nouveau ouvrir portes et fenêtres. (Belga)

La société flamande de l'environnement (VMM) prend en charge les mesures des eaux de puits et l'OVAM (société publique des déchets de la Région flamande) analysera les légumes, fruits, oeufs et lait. Après les prochaines pluies, l'eau de pluie sera aussi analysée. On ignore encore quand les résultats seront connus. Les autorités appellent les habitants à ne pas prélever eux-mêmes des échantillons. "Les autorités compétentes font tout pour éviter toute forme de contamination", explique la commune de Wetteren. Les autorités ont par ailleurs signalé que les habitants du centre de Wetteren pouvaient à nouveau ouvrir portes et fenêtres. (Belga)