Durant les vacances scolaires, l'académie de musique de Visé accueille de nombreux enfants en stage. Pendant la récréation, ceux-ci n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'aller frapper, lundi, à plusieurs reprises sur la porte d'un homme qui vivait dans une chambre à proximité des classes. La plaisanterie n'a pas été au goût de l'occupant qui a brandi un pistolet d'alarme avant de tirer à blanc. La police est rapidement arrivée sur place mais l'homme a refusé de se rendre. Le sexagénaire a aussi refusé la perquisition de son domicile et la remise de son pistolet d'alarme aux policiers prétextant que celui-ci était inoffensive. Les forces de l'ordre sont parvenues, après plusieurs minutes, à maîtriser l'individu avant de saisir le pistolet d'alarme. Les enfants déclarent que l'homme a fait feu dans leur direction tandis que le sexagénaire affirme, pour sa part, avoir tiré en l'air afin d'effrayer les jeunes stagiaires. L'homme a été déféré au parquet de Liège. (Belga)

Durant les vacances scolaires, l'académie de musique de Visé accueille de nombreux enfants en stage. Pendant la récréation, ceux-ci n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'aller frapper, lundi, à plusieurs reprises sur la porte d'un homme qui vivait dans une chambre à proximité des classes. La plaisanterie n'a pas été au goût de l'occupant qui a brandi un pistolet d'alarme avant de tirer à blanc. La police est rapidement arrivée sur place mais l'homme a refusé de se rendre. Le sexagénaire a aussi refusé la perquisition de son domicile et la remise de son pistolet d'alarme aux policiers prétextant que celui-ci était inoffensive. Les forces de l'ordre sont parvenues, après plusieurs minutes, à maîtriser l'individu avant de saisir le pistolet d'alarme. Les enfants déclarent que l'homme a fait feu dans leur direction tandis que le sexagénaire affirme, pour sa part, avoir tiré en l'air afin d'effrayer les jeunes stagiaires. L'homme a été déféré au parquet de Liège. (Belga)