"On aimerait une seule carte, selon les mêmes critères pour toute l'Europe. Et que, quand une région est placée en rouge, elle le soit pour l'ensemble des États membres", a indiqué M. Reynders. "Il faut que les citoyens et les entreprises aient une information correcte", a-t-il souligné.

Cette carte serait produite et mise à jour de manière hebdomadaire par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). La proposition a reçu un large soutien des États membres et les critères vont à présent être discutés, a indiqué le vice-président de la Commission, Maros Sefcovic, à l'issue de la réunion.

"En étroite collaboration avec la France, nous avons souhaité cette meilleure coordination à l'échelle de l'UE", a confirmé le ministre allemand Michael Roth, dont le pays assure la présidence semestrielle du Conseil de l'UE. Il évoque aussi la question de la durée des quarantaines.

Signe de cette harmonisation naissante, la Belgique, seul pays de l'UE à imposer des interdictions de voyager en zones rouges sous peine de sanctions, remplacera dès ce vendredi 25 septembre ces interdictions par des avis qui "déconseillent strictement" de voyager dans ces zones.

"On aimerait une seule carte, selon les mêmes critères pour toute l'Europe. Et que, quand une région est placée en rouge, elle le soit pour l'ensemble des États membres", a indiqué M. Reynders. "Il faut que les citoyens et les entreprises aient une information correcte", a-t-il souligné. Cette carte serait produite et mise à jour de manière hebdomadaire par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). La proposition a reçu un large soutien des États membres et les critères vont à présent être discutés, a indiqué le vice-président de la Commission, Maros Sefcovic, à l'issue de la réunion. "En étroite collaboration avec la France, nous avons souhaité cette meilleure coordination à l'échelle de l'UE", a confirmé le ministre allemand Michael Roth, dont le pays assure la présidence semestrielle du Conseil de l'UE. Il évoque aussi la question de la durée des quarantaines. Signe de cette harmonisation naissante, la Belgique, seul pays de l'UE à imposer des interdictions de voyager en zones rouges sous peine de sanctions, remplacera dès ce vendredi 25 septembre ces interdictions par des avis qui "déconseillent strictement" de voyager dans ces zones.