La future présidente veut garantir la confidentialité et la flexibilité requises durant le processus de composition de la future Commission, a expliqué une porte-parole de la Commission.

Les résultats de l'exercice seront dévoilés d'ici la mi-septembre, selon une source européenne anonyme. Il n'est pas garanti que chacun des candidats proposés par les Etats-membres devienne commissaire, a précisé la porte-parole: "les noms peuvent encore changer".

Un nom a déjà été modifié. Le polonais Krzysztof Szczerski s'est retiré lundi parce que Mme von der Leyen lui avait proposé le portefeuille de l'agriculture, un secteur qu'il connaît mal. Varsovie a donc proposé l'ancien député européen Janusz Wojciechowski qui a siégé dans la commission Agriculture du parlement européen.

La nouvelle Commission européenne entrera en fonction le 1er novembre. La nomination officielle est prévue le 22 octobre après les auditions des 27 membres devant le parlement européen.

Deux pays n'ont pas encore communiqué leur candidat: la France et l'Italie.