"Il s'agit d'une femelle d'une trentaine d'années qui s'est échouée samedi, elle était malade, elle est rentrée dans le port de Calais encore vivante, elle est allée trop près des rochers et elle s'est échouée", a relaté à l'AFP Jacky Karpouzopoulos, président de la Coordination Mammalogique du Nord de la France (CMNF), décrivant une scène "violente".

Lundi après-midi, "on va la tracter pour la mettre sur une zone où on va pouvoir, mardi matin, opérer son autopsie, puis on va la découper et elle partira à l'équarrissage pour être incinérée", a-t-il expliqué.

"Il s'agit d'une femelle d'une trentaine d'années qui s'est échouée samedi, elle était malade, elle est rentrée dans le port de Calais encore vivante, elle est allée trop près des rochers et elle s'est échouée", a relaté à l'AFP Jacky Karpouzopoulos, président de la Coordination Mammalogique du Nord de la France (CMNF), décrivant une scène "violente". Lundi après-midi, "on va la tracter pour la mettre sur une zone où on va pouvoir, mardi matin, opérer son autopsie, puis on va la découper et elle partira à l'équarrissage pour être incinérée", a-t-il expliqué.