"Au total nous avons treize mineurs morts, onze Polonais et deux Tchèques, a déclaré à l'AFP Ivo Celechovsky, au lendemain de l'explosion de méthane survenue jeudi à la mine CSM à Karvina, à quelque 300 km à l'est de Prague.

"L'explosion dans la mine CSM est une grande tragédie", a tweeté le Premier ministre tchèque Andrej Babis.

Tant M. Babis que son homologue polonais Mateusz Morawiecki doivent se rendre dans la journée à Karvina. La Pologne y a envoyé également une équipe de secours spécialisés.

Les mineurs polonais travaillant dans la mine tchèque étaient en mission pour la société polonaise Alpex, a indiqué jeudi soir le porte-parole du groupe OKD.

"Nous sommes une grande famille, c'est une tragédie terrible", a confié un mineur tchèque jeudi soir à la chaîne de télévision local Polar TV.

Selon les médias tchèques, l'explosion s'est produite à une profondeur de 880 mètres et l'incendie continuait toujours vendredi matin.

Le groupe OKD, qui gère la mine, est contrôlé par l'Etat. Il prévoit une extraction de cinq millions de tonnes cette année.

"Au total nous avons treize mineurs morts, onze Polonais et deux Tchèques, a déclaré à l'AFP Ivo Celechovsky, au lendemain de l'explosion de méthane survenue jeudi à la mine CSM à Karvina, à quelque 300 km à l'est de Prague."L'explosion dans la mine CSM est une grande tragédie", a tweeté le Premier ministre tchèque Andrej Babis.Tant M. Babis que son homologue polonais Mateusz Morawiecki doivent se rendre dans la journée à Karvina. La Pologne y a envoyé également une équipe de secours spécialisés.Les mineurs polonais travaillant dans la mine tchèque étaient en mission pour la société polonaise Alpex, a indiqué jeudi soir le porte-parole du groupe OKD. "Nous sommes une grande famille, c'est une tragédie terrible", a confié un mineur tchèque jeudi soir à la chaîne de télévision local Polar TV.Selon les médias tchèques, l'explosion s'est produite à une profondeur de 880 mètres et l'incendie continuait toujours vendredi matin.Le groupe OKD, qui gère la mine, est contrôlé par l'Etat. Il prévoit une extraction de cinq millions de tonnes cette année.