L'inéluctable épreuve du temps ravive, septante-cinq ans après la libération des camps nazis, la question du devoir de mémoire de l'Holocauste. Ce défi de la transmission, à un moment de l'histoire européenne où pullulent à nouveau les paroles et les actes antisémites et racistes, figure au coeur des ouvrages de deux rescapés des chambres à gaz, Ginette Kolinka et Elie Buzyn.
...