L'adage est connu, le Belge aime sa brique. Ses briques, même. Et de plus en plus. L'an dernier, l'investissement dans une seconde résidence a représenté non moins d'un crédit hypothécaire sur quatre octroyés par la banque BNB Paribas Fortis. En 2017, elle évoquait un prêt sur cinq. En 2016, un sur... dix. Dans 90 % des cas, remarque la banque, cette seconde brique est située en Belgique. Ici encore, c'est du jamais vu, souligne-t-elle, justifiant cet engouement par le fait qu'outre la côte et l'Ardenne, choisies à des fins (majoritairement) récréatives, la plupart des crédits sont motivés par la perspective d'un re...