Ministre de l'Intérieur ou secrétaire d'Etat aux pâtés de sable ? Au gré d'une longue tournée des plages du sud de l'Italie, achevée le 11 août en Sicile, le duce de la Ligue (extrême droite), Matteo Salvini, a accumulé les selfies, déjeuné torse nu en bord de mer, joué les DJ et martelé ses anathèmes antimigrants. Depuis le sabordage, trois jours plus tôt, de la coalition forgée avec le Mouvement 5 étoiles de Luigi Di Maio, aux commandes depuis quatorze mois, celui que ses fans s...