Des heures durant, ils ont attendu devant l'église orthodoxe Saint-Sava, au coeur de Belgrade. Lorsqu'il est apparu sur le parvis, au côté du président serbe, Aleksandar Vucic, tous ont fait silence : Vladimir Poutine, en visite officielle, ce 17 janvier, allait prendre la parole. Plus de 100 000 personnes étaient venues des quatre coins de la Serbie pour clamer son nom dans les rues de la capitale. Tant d'amour valait bien un discours. Le président russe a pris le micro et a dit d'une voix glaciale : " Merci pour votre amitié. "
...