"C'est ainsi que le comte Draghila vide nos comptes", titrait le tabloïd allemand Bild la semaine dernière. La Banque centrale européenne (BCE), sous la direction du président Mario Draghi, a une fois de plus abaissé les taux d'intérêt. Le taux de dépôt est passé de moins 0,4 % à moins 0,5 %, et c'est historiquement bas. Dans le passé, les banques recevaient de l'argent lorsqu'elles parquaient leurs liquidités excédentaires à la BCE, mais aujourd'hui, elles doivent les payer de plus en plus cher.
...