L'exécutif européen a précisé avoir en outre activé une "première option pour commander plus de 200 millions de doses dans le cadre du troisième contrat avec BioNTech-Pfizer". "Cette commande couvre également les vaccins adaptés à la variante Omicron, si ces vaccins deviennent disponibles", a expliqué la commission. Les livraisons devraient avoir lieu à partir du deuxième trimestre 2022, a-t-elle précisé.

"Au premier trimestre de 2022, BioNtech-Pfizer livrera 20 millions de doses de vaccin supplémentaires (5 millions en janvier, 5 millions en février et 10 millions en mars). Ces doses viennent s'ajouter aux 195 millions de doses déjà prévues par BioNTech-Pfizer, ce qui porte le nombre total de livraisons au premier trimestre à 215 millions", a ajouté la Commission dans un communiqué. Un accord a également été trouvé avec le groupe Moderna pour la livraison de doses supplémentaires au cours du premier trimestre de 2022, a ajouté le communiqué.

"Cela s'avérera particulièrement utile pour les États membres ayant un besoin à court terme de doses de vaccin supplémentaires", a expliqué la Commission. "L'extension de la vaccination à tous et l'administration des doses de rappel sont cruciales et urgentes", ont affirmé jeudi les chefs d'Etat et de gouvernement à l'issue de leur sommet à Bruxelles. "Compte tenu de l'augmentation rapide attendue des infections dues à la variante Omicron, cela est encore plus urgent que jamais", a souligné la Commission.

L'exécutif dirigé par l'Allemande Ursula von der Leyen a assuré "travailler en étroite collaboration avec les fabricants de vaccins pour accélérer encore la livraison des doses de vaccin aux États membres, afin que la vaccination et le rappel puissent être intensifiés au cours des semaines et des mois à venir". Selon la Commission européenne, Omicron pourrait devenir dominant d'ici mi-janvier dans l'UE, alors que 67% seulement de la population sont pleinement vaccinés.

L'exécutif européen a précisé avoir en outre activé une "première option pour commander plus de 200 millions de doses dans le cadre du troisième contrat avec BioNTech-Pfizer". "Cette commande couvre également les vaccins adaptés à la variante Omicron, si ces vaccins deviennent disponibles", a expliqué la commission. Les livraisons devraient avoir lieu à partir du deuxième trimestre 2022, a-t-elle précisé. "Au premier trimestre de 2022, BioNtech-Pfizer livrera 20 millions de doses de vaccin supplémentaires (5 millions en janvier, 5 millions en février et 10 millions en mars). Ces doses viennent s'ajouter aux 195 millions de doses déjà prévues par BioNTech-Pfizer, ce qui porte le nombre total de livraisons au premier trimestre à 215 millions", a ajouté la Commission dans un communiqué. Un accord a également été trouvé avec le groupe Moderna pour la livraison de doses supplémentaires au cours du premier trimestre de 2022, a ajouté le communiqué. "Cela s'avérera particulièrement utile pour les États membres ayant un besoin à court terme de doses de vaccin supplémentaires", a expliqué la Commission. "L'extension de la vaccination à tous et l'administration des doses de rappel sont cruciales et urgentes", ont affirmé jeudi les chefs d'Etat et de gouvernement à l'issue de leur sommet à Bruxelles. "Compte tenu de l'augmentation rapide attendue des infections dues à la variante Omicron, cela est encore plus urgent que jamais", a souligné la Commission. L'exécutif dirigé par l'Allemande Ursula von der Leyen a assuré "travailler en étroite collaboration avec les fabricants de vaccins pour accélérer encore la livraison des doses de vaccin aux États membres, afin que la vaccination et le rappel puissent être intensifiés au cours des semaines et des mois à venir". Selon la Commission européenne, Omicron pourrait devenir dominant d'ici mi-janvier dans l'UE, alors que 67% seulement de la population sont pleinement vaccinés.