"Trois personnes et un accompagnateur ont été évacués d'urgence la nuit dernière en raison de complications médicales qui requièrent des soins spécialisés", écrit l'ONG qui attend d'être autorisée par l'Italie à débarquer tous ses passagers sur l'île de Lampedusa.

Après cette évacuation nocturne sur Lampedusa, il reste 134 migrants à bord, et l'Italie se refuse toujours a les laisser débarquer, a précisé un porte-parole de l'ONG. C'est la sixième fois que des migrants recueillis par l'Open Arms sont évacués d'urgence.

"Toutes les personnes à bord ont besoin de débarquer urgemment, par humanité", insiste Open Arms sur son compte Twitter. Six pays de l'UE se sont dits prêts à accueillir chacun une partie des migrants de l'Open Arms mais le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, se refuse jusqu'à présent à les laisser débarquer.