Vers 8h30, des files étaient déjà signalées entre Lyon et Orange (A7), Paris et Bordeaux (A10) mais aussi en Allemagne et en Autriche, entre Munich et Salzbourg et avant le tunnel du Saint-Gothard en Suisse, selon l'organisation de mobilité VAB. Sur ces tronçons habituellement très fréquentés, les ralentissements étaient déjà supérieurs à une heure.

Des files, moins importantes, étaient également constatées autour de Paris (A86), entre Francfort et Nuremberg (A3) ou sur l'A11 en Autriche en direction de la Slovénie.

Déjà 4 heures de files en direction du Sud

En France, les automobilistes sur le trajet via le Luxembourg et Lyon vers l'Espagne perdent environ 4 heures et 5 minutes. Selon le VAB, les files sont principalement concentrées entre Nancy et Lyon (retard de 1 heure et 10 minutes), sur l'autoroute du soleil (A7) entre Lyon et Orange (plus 1 heure et 20 minutes) et entre Orange et la frontière espagnole (plus 1 heure et 25 minutes).

Un retard total de 2 heures et 30 minutes est également constaté sur la route via Lille (Lille), Paris et Bordeaux vers l'Espagne. Quiconque se dirige vers le sud en passant par Paris, Clermont-Ferrand et Narbonne, ou via Paris, Limoges et Narbonne, perd environ une heure et demie.

En Allemagne, les plus gros embouteillages se sont formés entre Munich et Salzbourg en Autriche, de l'autre côté de la frontière. Les voyageurs perdent environ 2 heures au total.

En Autriche, les files s'accumulent en direction de la Slovénie.

En Suisse, les vacanciers qui prennent la route du Sud samedi doivent également faire preuve de patience: au Gothard, la file de véhicules atteignait déjà 13 km peu avant 07h00. A 11h00, elle s'est réduite à 10 km. Il faut donc encore compter près d'1 heure 45 minutes pour traverser les Alpes via l'axe principal, selon le Touring Club Suisse (TCS).