Herman Van Rompuy, l'ancien Premier ministre et Président européen, s'est fendu d'une allocution lors d'un événement qui s'inscrit dans le cadre de la neuvième "Semaine de la vie" au parlement européen, et consacrée à l'éthique et à la dignité humaine en politique. Le discours de Van Rompuy ne restera pas dans les annales. L'organisation à l'origine de l'invitation est par contre nettement plus intrigante, dit le Standaard. Il s'agit de One of Us. Une ASBL qui a son adresse postale dans une église bruxelloise et qui défend "l'enfant à naître" et, par extension, les racines judéo-chrétiennes de l'Europe. Elle a déjà quelques actions tonitruantes à son actif puisqu'elle a obtenu 1,7 million de signatures en 2013 pour la protection des embryons. Qu'une telle organisation ait pu "s'offrir" un politicien d'une telle envergure en dit beaucoup sur la montée en puissance et l'influence des organisations luttant contre l'avortement, l'euthanasie et les droits des minorités sexuelles dans les capitales européennes et au sein des institutions européennes.
...