Marc Roche, correspondant du quotidien Le Monde à Londres pendant vingt-cinq ans, publie Le Brexit va réussir (1), livre dans lequel il affirme sa conviction que la sortie de l'Union européenne, actée par le référendum du 23 juin 2016, sera bénéfique au Royaume-Uni. Le journaliste en était pourtant un opposant résolu, à l'instar de la plupart des personnes de son milieu. Son revirement reflète la prise de conscience d'une Angleterre plus inquiète pour son avenir que séduite par le cosmopolitisme. Marc Roche est d'ailleurs persuadé que même la reine Elizabeth est favorable au Brexit. Le tropisme souverainiste des trois piliers de son règne, " l'aristocratie des champs ", l'armée et l'Eglise anglicane, l'y prédisposeraient, pense-t-il. Rencontre.
...