Le ministère de la Santé a indiqué que le pays avait comptabilisé 294.214 contaminations depuis le début de l'épidémie. L'Italie déplore également six nouveaux décès, portant le total de morts à 35.483.

Du 26 au 30 août, le pays a enregistré chaque jour entre 1.300 et 1.400 nouvelles infections, un niveau plus atteint depuis début mai, lorsque les mesures de confinement commençaient à être assouplies.

L'Italie a été le premier pays occidental touché par la pandémie mais a réussi à ramener la propagation du virus sous contrôle après un confinement très strict en mars et en avril.

Le plus faible nombre de nouveaux cas diagnostiqués remonte au 14 juillet, avec 114 nouvelles infections, tandis que le pic a été atteint le 21 mars, avec 6.557 nouvelles contaminations. Les indicateurs repartent toutefois à la hausse ces dernières semaines, à cause d'un relâchement observé dans certaines destinations touristiques.

La pandémie reprend d'ailleurs dans d'autres régions d'Europe, nourrissant des craintes à l'approche de la rentrée scolaire.

Le ministère de la Santé a indiqué que le pays avait comptabilisé 294.214 contaminations depuis le début de l'épidémie. L'Italie déplore également six nouveaux décès, portant le total de morts à 35.483. Du 26 au 30 août, le pays a enregistré chaque jour entre 1.300 et 1.400 nouvelles infections, un niveau plus atteint depuis début mai, lorsque les mesures de confinement commençaient à être assouplies. L'Italie a été le premier pays occidental touché par la pandémie mais a réussi à ramener la propagation du virus sous contrôle après un confinement très strict en mars et en avril. Le plus faible nombre de nouveaux cas diagnostiqués remonte au 14 juillet, avec 114 nouvelles infections, tandis que le pic a été atteint le 21 mars, avec 6.557 nouvelles contaminations. Les indicateurs repartent toutefois à la hausse ces dernières semaines, à cause d'un relâchement observé dans certaines destinations touristiques. La pandémie reprend d'ailleurs dans d'autres régions d'Europe, nourrissant des craintes à l'approche de la rentrée scolaire.