En 2019, 2.000 actes ont été commis visant la communauté et les institutions juives, contre 1.799 en 2018. De manière générale, les actes criminels à motivation politique se sont élevés à 41.000 (36.062 en 2018, +14%).

Leur hausse est particulièrement importante dans le land de Brandebourg (+52,5%) et en Thuringe (+40%). Dans 22.000 cas, les auteurs étaient considérés comme sympathisants de l'extrême droite, tandis que dans 10.000 ils étaient perçus comme plutôt "de gauche".

En 2019, 2.000 actes ont été commis visant la communauté et les institutions juives, contre 1.799 en 2018. De manière générale, les actes criminels à motivation politique se sont élevés à 41.000 (36.062 en 2018, +14%). Leur hausse est particulièrement importante dans le land de Brandebourg (+52,5%) et en Thuringe (+40%). Dans 22.000 cas, les auteurs étaient considérés comme sympathisants de l'extrême droite, tandis que dans 10.000 ils étaient perçus comme plutôt "de gauche".