"O'zapft is! Auf eine friedliche Wiesn!" (Le fut est branché! A une édition paisible!", c'est sur cette formule que Dieter Reiter a donné le coup d'envoi officiel vers midi. Les Bavarois appellent la fête "Wiesn", qui signifie prairie en dialecte. La première pinte a été offerte au ministre-président de Bavière Markus Söder, avant que des coups de canons ne marquent l'ouverture de la 186e fête de la bière. Six millions de personnes sont attendues jusqu'au 6 octobre.

Peu avant 9h du matin, des dizaines de milliers de personnes ont pris d'assaut le site du festival lorsque les organisateurs ont ouvert les portes. Malgré les avertissements en allemand, en anglais et en dialecte demandant de ne pas courir, les visiteurs ont tenté à toute vitesse de s'assurer une place dans l'un des grands chapiteaux.

Ils ont encore dû attendre quelques heures avant de pouvoir mettre la main sur leur première chope, car les invités ne sont pas servis avant le lancement officiel à midi.

Vers 11h, plusieurs tentes affichaient déjà complet. Mais ceux qui patientaient à l'extérieur n'étaient pas si mal lotis, car le soleil d'automne était au rendez-vous ainsi que des températures clémentes.

Comme l'explique le site officiel du festival, les six bières servies pendant l'événement "doivent être brassées avec de l'eau de Munich provenant d'un puits profond et avoir une teneur en moût original d'au moins 13,6%, ce qui les rend plus fortes que la bière légère habituelle".

Les organisateurs ont indiqué que le taux de réservation était élevé cette année. Le record de 6,3 millions de visiteurs pourrait être battu.

"Cela ne doit pas nécessairement être une année record, tant que c'est un édition de qualité", a déclaré le directeur de l'Oktoberfest, Clemens Baumgärtner.