La création de jobs serait largement supérieure aux pertes d'emplois dans les secteurs dépendants des énergies fossiles, prédit l'exécutif de l'UE.

Ce dernier souligne toutefois qu'il convient que les Etats membres fassent d'ores et déjà des efforts pour former les travailleurs afin que ceux-ci puissent s'adapter aux nouvelles exigences du marché du travail.

A l'horizon 2050, plus de 2 millions d'emplois supplémentaires pourraient même être créés, en particulier dans les secteurs de la construction et des services.

La création de jobs serait largement supérieure aux pertes d'emplois dans les secteurs dépendants des énergies fossiles, prédit l'exécutif de l'UE. Ce dernier souligne toutefois qu'il convient que les Etats membres fassent d'ores et déjà des efforts pour former les travailleurs afin que ceux-ci puissent s'adapter aux nouvelles exigences du marché du travail.A l'horizon 2050, plus de 2 millions d'emplois supplémentaires pourraient même être créés, en particulier dans les secteurs de la construction et des services.