Les Marocains (67.900 personnes), les Albanais (58.900 personnes) et les Indiens (31.600 personnes) ont été les principaux bénéficiaires de ces octrois de nationalité en Europe.

Pour la Belgique, les principaux récipiendaires sont les Marocains (13,6%), les Roumains (5,4%) et les Polonais (4,0%).

Ensemble, les Marocains, les Albanais, les Indiens, les Turcs, les Roumains, les Pakistanais, les Polonais et les Brésiliens représentaient un tiers environ (34%) du nombre total de personnes ayant acquis la nationalité d'un État membre de l'UE en 2017.

Les Roumains (25.000 personnes), les Polonais (22.000) et les Britanniques (15.000) constituaient les trois plus grands groupes de citoyens de l'UE ayant obtenu la nationalité d'un autre État membre.

Les Marocains (67.900 personnes), les Albanais (58.900 personnes) et les Indiens (31.600 personnes) ont été les principaux bénéficiaires de ces octrois de nationalité en Europe. Pour la Belgique, les principaux récipiendaires sont les Marocains (13,6%), les Roumains (5,4%) et les Polonais (4,0%). Ensemble, les Marocains, les Albanais, les Indiens, les Turcs, les Roumains, les Pakistanais, les Polonais et les Brésiliens représentaient un tiers environ (34%) du nombre total de personnes ayant acquis la nationalité d'un État membre de l'UE en 2017. Les Roumains (25.000 personnes), les Polonais (22.000) et les Britanniques (15.000) constituaient les trois plus grands groupes de citoyens de l'UE ayant obtenu la nationalité d'un autre État membre.