La défaite du FPÖ, radicalisé par Jörg Haider à la fin des années 1980, tient cependant plus à des spécificités nationales. La " vidéo d'Ibiza ", où son président Heinz-Christian Strache se montrait disposé à accepter un financement d'une oligarque russe, a atteint la crédibilité d'un parti que des affaires de détournements de fonds et des provocations racistes ont fini de ruiner.
...