"C'est la naissance d'une nouvelle ère", annonçait le Premier ministre grec Alexis Tsipras depuis l'île d'Ithaque. Selon la légende, le héros Ulysse y aurait abordé, après une longue errance ponctuée de brigands, de cyclopes et de monstres marins. En tenant son discours à Ithaque, Tspiras voulait renforcer l'idée que les Grecs reprennent enfin pied, à présent que le programme de crédits d'urgence touche à sa fin. Le Premier ministre associe certainement les créanciers à l'un ou l'autre monstre marin, mais il ne fait pas de doute qu'il connaît suffisamment l'histoire d'Homère pour savoir que les problèmes d'Ulysse n'ont vraiment commencé qu'après son retour à Ithaque - et quelles difficultés il a eues pour regagner la confiance de son peuple.
...