Boris Johnson est dans la tourmente après qu'une querelle avec sa compagne a été rendue publique ce week-end faisant la joie des tabloïds anglais. Cet épisode sème le trouble alors que l'ancien chef de la diplomatie britannique de 55 ans est en pleine campagne électorale pour succéder à Theresa May en tant que Premier ministre.
...

Boris Johnson est dans la tourmente après qu'une querelle avec sa compagne a été rendue publique ce week-end faisant la joie des tabloïds anglais. Cet épisode sème le trouble alors que l'ancien chef de la diplomatie britannique de 55 ans est en pleine campagne électorale pour succéder à Theresa May en tant que Premier ministre. Mais Boris Jonhson n'a pas fini de surprendre et a plus d'un tour dans son sac pour détourner l'attention. Il a trouvé une tactique efficace en répondant de façon très originale à une banale question d'interview. Sa réponse a fait le buzz outre-Manche, relaie De Morgen. Quand Ross Kempsell, animateur de TalkRadio relativement inconnu lui demande "que faites-vous pour vous détendre ?", Boris Johnson lui répond avec une gestuelle appuyée et de manière très sérieuse qu'il transforme des caisses de vin en bois en maquettes d'autobus à deux étages et y peint des "passagers heureux", précisant avec le même sérieux qu'il s'agit d'autobus respectueux de l'environnement. Johnson est en effet connu pour avoir une prédilection pour les bus. En tant que maire de Londres, il a enrichi les rues de la ville d'une nouvelle génération d'autobus rouges à impériale. Cette interview a généré plus de 3 millions de vue, éclipsant un moment les questions délicates sur la vie conjugale du candidat Premier ministre et ses projets jugés irréalistes sur le Brexit.Des observateurs avancent que Boris Johnson a intelligemment usé de la " stratégie du chat mort ", "dead cat strategy" en anglais, afin d'éluder des sujets polémiques, une méthode de diversion éprouvée par son directeur de campagne Lynton Crosby. Cette conversation surréaliste restera certainement dans les annales de l'histoire politique britannique.