Les deux présidents apposeront leur signature au nom de l'UE sur le document de l'"accord de commerce et de coopération" à 09h30 heure belge. Le document sera ensuite transporté vers Londres à bord d'un avion de la Royal Air Force britannique. A Londres, le Premier ministre Boris Johnson signera le document pour le Royaume-Uni, de quoi permettre son entrée en vigueur provisoire au 1er janvier (vendredi).

Le texte devra être approuvé a posteriori par le Parlement européen, sans doute en février ou mars prochain. La conclusion très tardive des négociations, à quelques jours seulement de la fin de la période de transition, ne permettait en effet pas le vote du Parlement avant son entrée en vigueur. Côté britannique, la Chambre des Communes a exceptionnellement été convoquée mercredi dès 9h30 (heure de Londres, 10h30 en Belgique).

Le vote positif des députés britanniques ne fait aucun doute, vu la majorité soutenant Johnson ainsi que l'annonce de l'opposition travailliste qu'elle votera aussi pour l'entrée en vigueur de cet accord. Mardi, les 27 ont donné via une procédure écrite leur feu vert à la signature et à l'entrée en vigueur provisoire de l'accord, a annoncé en fin d'après-midi le Conseil de l'UE. Il doit encore être publié au Journal officiel de l'UE avant le 1er janvier.

Les deux présidents apposeront leur signature au nom de l'UE sur le document de l'"accord de commerce et de coopération" à 09h30 heure belge. Le document sera ensuite transporté vers Londres à bord d'un avion de la Royal Air Force britannique. A Londres, le Premier ministre Boris Johnson signera le document pour le Royaume-Uni, de quoi permettre son entrée en vigueur provisoire au 1er janvier (vendredi). Le texte devra être approuvé a posteriori par le Parlement européen, sans doute en février ou mars prochain. La conclusion très tardive des négociations, à quelques jours seulement de la fin de la période de transition, ne permettait en effet pas le vote du Parlement avant son entrée en vigueur. Côté britannique, la Chambre des Communes a exceptionnellement été convoquée mercredi dès 9h30 (heure de Londres, 10h30 en Belgique). Le vote positif des députés britanniques ne fait aucun doute, vu la majorité soutenant Johnson ainsi que l'annonce de l'opposition travailliste qu'elle votera aussi pour l'entrée en vigueur de cet accord. Mardi, les 27 ont donné via une procédure écrite leur feu vert à la signature et à l'entrée en vigueur provisoire de l'accord, a annoncé en fin d'après-midi le Conseil de l'UE. Il doit encore être publié au Journal officiel de l'UE avant le 1er janvier.