M. Tusk, qui cédera son poste le 1er décembre prochain à l'ex-Premier ministre Charles Michel à la tête du cénacle des chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne, s'est dit convaincu que Mme Wilmès continuera à "assurer la stabilité du pays et maintenir la position résolument pro-européenne de la Belgique."

Jean-Claude Juncker était dans le même ton, dans un courrier envoyé à la nouvelle dirigeante belge. "Je connais les défis que vous êtes appelée à relever avec l'ensemble de votre gouvernement dans cette période. Je vous souhaite de réussir à maintenir la stabilité dont votre pays et ses citoyens ont besoin, tout en poursuivant les engagements de la Belgique au niveau européen", écrit le Luxembourgeois.

"Pouvoir compter sur la contribution de la Belgique pour faire avancer l'Europe"

Il ajoute savoir "pouvoir compter sur la contribution de la Belgique pour faire avancer l'Europe, comme cela a toujours été le cas par le passé".

Ministre du Budget, de la Fonction publique et de la Politique scientifique dans le gouvernement Michel, Mme Wilmès a été nommée Première ministre par le Roi ce dimanche, sur proposition du gouvernement d'affaires courantes, en remplacement de M. Michel.