Le ministre, qui s'exprimait lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, a ajouté que "435" enquêtes avaient été ouvertes par la justice.

Il a indiqué en outre que les forces de l'ordre avaient procédé au 30 décembre à "1.919 verbalisations" concernant le fait de prêter son pass sanitaire à une tierce personne.

Le 20 décembre, le ministère de l'Intérieur avait fait état de 182.000 faux pass et 400 enquêtes ouvertes.

Le ministre, qui s'exprimait lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, a ajouté que "435" enquêtes avaient été ouvertes par la justice. Il a indiqué en outre que les forces de l'ordre avaient procédé au 30 décembre à "1.919 verbalisations" concernant le fait de prêter son pass sanitaire à une tierce personne. Le 20 décembre, le ministère de l'Intérieur avait fait état de 182.000 faux pass et 400 enquêtes ouvertes.