Le polémiste français et candidat à la présidentielle de 2022 Éric Zemmour est convoqué mercredi par la justice pour ses propos sur les migrants mineurs isolés, qu'il avait qualifiés de "voleurs, violeurs et assassins". "Il ne sera pas présent, afin d'éviter que l'enceinte judiciaire ne se transforme en studio de télé d'information en continu", a déclaré son avocat Me Olivier Pardo.

Les jeunes soutiens d'Éric Zemmour, "Génération Z", ont prévu un rassemblement devant le tribunal de Paris. Habitué des sorties controversées et des procédures judiciaires, Éric Zemmour est cité à comparaître par le parquet pour complicité de provocation à la haine raciale et injure raciale, pour des propos tenus sur la chaîne d'information Cnews le 29 septembre 2020. Lors d'un débat sur les mineurs isolés, le chroniqueur avait déclaré: "ils n'ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent".

Des associations comme SOS Racisme ou la Ligue des droits de l'Homme (LDH) sont parties civiles. Éric Zemmour, 63 ans, avait été contraint à la mi-septembre de quitter l'émission quotidienne phare de Cnews à cause de ses ambitions présidentielles pour 2022. Il ne s'est encore pas déclaré candidat. Selon des sources proches du polémiste, il devrait le faire avant un premier meeting de campagne envisagé début décembre. La percée dans les sondages d'Eric Zemmour compromet la présence de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen au second tour comme en 2017, lorsque Emmanuel Macron avait remporté l'élection présidentielle.

Le polémiste français et candidat à la présidentielle de 2022 Éric Zemmour est convoqué mercredi par la justice pour ses propos sur les migrants mineurs isolés, qu'il avait qualifiés de "voleurs, violeurs et assassins". "Il ne sera pas présent, afin d'éviter que l'enceinte judiciaire ne se transforme en studio de télé d'information en continu", a déclaré son avocat Me Olivier Pardo. Les jeunes soutiens d'Éric Zemmour, "Génération Z", ont prévu un rassemblement devant le tribunal de Paris. Habitué des sorties controversées et des procédures judiciaires, Éric Zemmour est cité à comparaître par le parquet pour complicité de provocation à la haine raciale et injure raciale, pour des propos tenus sur la chaîne d'information Cnews le 29 septembre 2020. Lors d'un débat sur les mineurs isolés, le chroniqueur avait déclaré: "ils n'ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont, il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent". Des associations comme SOS Racisme ou la Ligue des droits de l'Homme (LDH) sont parties civiles. Éric Zemmour, 63 ans, avait été contraint à la mi-septembre de quitter l'émission quotidienne phare de Cnews à cause de ses ambitions présidentielles pour 2022. Il ne s'est encore pas déclaré candidat. Selon des sources proches du polémiste, il devrait le faire avant un premier meeting de campagne envisagé début décembre. La percée dans les sondages d'Eric Zemmour compromet la présence de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen au second tour comme en 2017, lorsque Emmanuel Macron avait remporté l'élection présidentielle.