Le rouge foncé, plus haut niveau de la carte de l'ECDC, signifie que l'incidence calculée sur 14 jours est de 500 infections ou plus pour 100.000 habitants. Il s'agit de la couleur de la Belgique depuis le 4 novembre. Les derniers chiffres de l'Institut belge de santé publique Sciensano donnent une incidence sur 14 jours en Belgique de 2.064.

Les seules régions d'Europe à ne pas être colorées en rouge foncé sont la Roumanie, la majeure partie de la Pologne et l'est de la Hongrie. Ces zones sont en rouge, ce qui signifie soit que l'incidence sur les 14 derniers jours est comprise entre 75 et 200 cas pour 100.000 habitants avec un taux de positivité de 4% ou plus ; soit que l'incidence est de plus de 200 mais inférieure à 500 cas pour 100.000 habitants.

L'ECDC publie chaque jeudi une carte européenne basée sur le nombre d'infections et le pourcentage de tests positifs au cours des 14 derniers jours. Elle propose quatre couleurs: vert, orange, rouge et rouge foncé.

L'Europe fait face à une nouvelle vague d'infections, provoquée par le variant Omicron, plus contagieux mais qui semble moins létal selon les premières données récoltées. L'Organisation mondiale de la Santé avait estimé mardi que plus de 50% des Européens pourraient être touchés par ce variant d'ici deux mois, au vu du rythme actuel de contaminations.

Le rouge foncé, plus haut niveau de la carte de l'ECDC, signifie que l'incidence calculée sur 14 jours est de 500 infections ou plus pour 100.000 habitants. Il s'agit de la couleur de la Belgique depuis le 4 novembre. Les derniers chiffres de l'Institut belge de santé publique Sciensano donnent une incidence sur 14 jours en Belgique de 2.064. Les seules régions d'Europe à ne pas être colorées en rouge foncé sont la Roumanie, la majeure partie de la Pologne et l'est de la Hongrie. Ces zones sont en rouge, ce qui signifie soit que l'incidence sur les 14 derniers jours est comprise entre 75 et 200 cas pour 100.000 habitants avec un taux de positivité de 4% ou plus ; soit que l'incidence est de plus de 200 mais inférieure à 500 cas pour 100.000 habitants.L'ECDC publie chaque jeudi une carte européenne basée sur le nombre d'infections et le pourcentage de tests positifs au cours des 14 derniers jours. Elle propose quatre couleurs: vert, orange, rouge et rouge foncé. L'Europe fait face à une nouvelle vague d'infections, provoquée par le variant Omicron, plus contagieux mais qui semble moins létal selon les premières données récoltées. L'Organisation mondiale de la Santé avait estimé mardi que plus de 50% des Européens pourraient être touchés par ce variant d'ici deux mois, au vu du rythme actuel de contaminations.