"La situation n'a pas évolué, maintenant nous voulons éviter que le feu n'atteigne la forêt de Bonifato", ont indiqué à l'AFP un porte-parole du SDIS (service d'incendie et de secours) de Haute-Corse.

Lundi matin, les secours s'apprêtaient à héliporter du personnel sur les foyers encore actifs, ont-ils ajouté. Le vent était moins violent lundi mais "il y a encore des rafales significatives", selon le SDIS.

Météofrance a de nouveau placé l'île de Beauté sous vigilance jaune au "vent fort" lundi matin.

"Nous avons un doute sur l'engagement des moyens aériens à Calenzana car de nouveaux départs de feu sont annoncés sur Ghisoni, au centre de l'île, donc la priorité serait d'envoyer les trackers et Canadairs là-bas", a indiqué à l'AFP le porte-parole du Sdis.

Selon la préfecture de Haute-Corse, l'incendie de Ghisoni était "fixé" à 13 hectares lundi matin. L'incendie de Sisco, dans le Cap corse, inaccessible par des moyens terrestres, était qualifié de "stationnaire" et "sous surveillance" par la préfecture.

La série de feux qui s'est déclenchée samedi soir, attisés par des vents violents allant jusqu'à 90km/h sur l'île de Beauté, a dévasté 1.500 hectares de végétation en 24 heures, principalement en Haute-Corse.

View this post on Instagram

Impressionnant #et triste #🔥

A post shared by mioaranedelcu (@mioaralucia) on