L'Europe est la deuxième zone du monde la plus meurtrie par la pandémie avec 400.649 décès au total (pour 17.606.370 infections), derrière l'Amérique latine et les Caraïbes (444.026 décès, 12.825.500 cas).

Plus de 36.000 morts y ont été recensés ces sept derniers jours (36.147), soit le bilan le plus lourd sur une semaine depuis le début de la pandémie.

Au total, près des deux tiers des décès de la région ont été déclarés au Royaume-Uni (57.551 morts, 1.589.301 infections), en Italie (53.677, 1.538.217), en France (51.914, 2.196.119), en Espagne (44.668, 1.628.208) et en Russie (39.068, 2.242.633).

L'Europe est la deuxième zone du monde la plus meurtrie par la pandémie avec 400.649 décès au total (pour 17.606.370 infections), derrière l'Amérique latine et les Caraïbes (444.026 décès, 12.825.500 cas).Plus de 36.000 morts y ont été recensés ces sept derniers jours (36.147), soit le bilan le plus lourd sur une semaine depuis le début de la pandémie. Au total, près des deux tiers des décès de la région ont été déclarés au Royaume-Uni (57.551 morts, 1.589.301 infections), en Italie (53.677, 1.538.217), en France (51.914, 2.196.119), en Espagne (44.668, 1.628.208) et en Russie (39.068, 2.242.633).