Cela représente 441 décès de plus en hôpital au cours des dernières 24 heures. Les premiers bilans concernant les établissements médico-sociaux, dont les maisons de retraite, ont commencé à être publiés jeudi. Vendredi, au moins 1.416 décès avaient été rapportés dans ce type d'établissements.

"Ce soir, nous n'avons jamais eu autant de patients en réanimation", a souligné Jérôme Salomon lors d'un point-presse, avec 6.838 cas graves. Pour autant, il y a "une lente diminution de l'augmentation", a souligné le directeur général de la Santé, y voyant "une bonne nouvelle pour les soignants".

"Nous sommes au début de la période où nous pouvons évaluer l'impact du confinement", a indiqué Jérôme Salomon, en appelant à ne pas "relâcher l'effort" en cette période de vacances scolaires pour une partie de la France.

Cela représente 441 décès de plus en hôpital au cours des dernières 24 heures. Les premiers bilans concernant les établissements médico-sociaux, dont les maisons de retraite, ont commencé à être publiés jeudi. Vendredi, au moins 1.416 décès avaient été rapportés dans ce type d'établissements. "Ce soir, nous n'avons jamais eu autant de patients en réanimation", a souligné Jérôme Salomon lors d'un point-presse, avec 6.838 cas graves. Pour autant, il y a "une lente diminution de l'augmentation", a souligné le directeur général de la Santé, y voyant "une bonne nouvelle pour les soignants"."Nous sommes au début de la période où nous pouvons évaluer l'impact du confinement", a indiqué Jérôme Salomon, en appelant à ne pas "relâcher l'effort" en cette période de vacances scolaires pour une partie de la France.