Par centaines, le 11 mai dernier, des nationalistes extrémistes polonais ont défilé dans Varsovie. La cause de leur colère ? Une loi, adoptée en 2017 par le Sénat américain, qui vise à recenser les mesures prises par les pays européens pour indemniser les survivants de l'Holocauste, ou leurs héritiers, dont les biens ont été saisis durant le régime nazi ou après la Seconde Guerre mondiale. Or, la Pologne est le seul pays de l'Union européenne qui n'a pas adopté de législation en la matière. En février dernier, le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, avait profité d'une visite à Varsovie pour rappeler ses obligations au gouvernement. Le Premier ministre, Mateusz Morawiecki, lui a répondu quelques jours plus tard : " Je tiens à le souligner clairement, ce sujet n'existe pas. "
...