"Il est absolument évident que l'objectif de la suspension est maintenant d'empêcher le Parlement de débattre du Brexit et de faire son devoir de définir une trajectoire pour le pays", a déclaré John Bercow, qualifiant la décision de "scandale constitutionnel".