Pour justifier le nécessaire recours à des élections anticipées, le leader du Parti travailliste et chef de file de l'opposition Jeremy Corbyn a expliqué que, par ce biais, son parti " donnera au peuple une chance de reprendre le contrôle et d'avoir le dernier mot " sur ce dossier crucial pour l'avenir du Royaume-Uni. Or, pour convaincre de la pertinence de la position exactement opposée, le Premier ministre Boris Johnson en avait appelé, lui, à " mettre en oeuvre le programme du peuple ". Que tu sois peuple électeur ou peuple acteur de référendum, toujours de toi je me revendiquerai pour servir mes intérêts.
...