Le Premier ministre a déclaré qu'il ne mettrait pas en oeuvre les instructions du parlement. Il a également exclu de démissionner afin d'éviter de demander un report. Il veut rester en place afin d'exécuter pleinement le Brexit et de défaire le leader de l'opposition Jeremy Corbyn, écrit le journal.

La chambre des Lords britannique a bloqué vendredi un "no deal". La chambre des communes avait déjà voté mercredi une loi qui exclut un Brexit sans accord. Lundi, la Reine devrait la promulguer.

Jeudi, Boris Johnson avait déjà déclaré qu'il préférait "mourir" plutôt que de demander un nouveau report du Brexit.

Le Premier veut que le Royaume-Uni sorte de l'UE le 31 octobre "avec ou sans accord".