Le maire Michael Mueller a mené un cortège composé d'une centaine de dignitaires et de proches des victimes dans une commémoration silencieuse de cette attaque menée par le Tunisien Anis Amri, abattu quatre jours plus tard lors d'un contrôle d'identité à Milan.

Les représentants des ambassades polonaise, israélienne et italienne ont déposé des gerbes de fleurs sur les marches menant au mémorial dédié aux victimes.

La première victime du terroriste était le chauffeur polonais du camion volé pour perpétrer l'attaque.

"La blessure infligée par cette attaque lâche ne s'est toujours pas refermée", avait déclaré M. Mueller lundi.

L'attaque avait été revendiquée par le groupe terroriste Etat islamique.

Le maire Michael Mueller a mené un cortège composé d'une centaine de dignitaires et de proches des victimes dans une commémoration silencieuse de cette attaque menée par le Tunisien Anis Amri, abattu quatre jours plus tard lors d'un contrôle d'identité à Milan. Les représentants des ambassades polonaise, israélienne et italienne ont déposé des gerbes de fleurs sur les marches menant au mémorial dédié aux victimes. La première victime du terroriste était le chauffeur polonais du camion volé pour perpétrer l'attaque. "La blessure infligée par cette attaque lâche ne s'est toujours pas refermée", avait déclaré M. Mueller lundi. L'attaque avait été revendiquée par le groupe terroriste Etat islamique.