A 14 h 46, la dépêche tombe : Hubert Védrine, porte-parole de l'Elysée, annonce la nomination d'Edith Cresson au poste de Premier ministre. " Cresson ? Quelle salade ! " lâche le député RPR Robert-André Vivien. Dans le même temps, d'autres saluent le " coup génial " du président. Pourtant, sur la durée, le coup s'avèrera raté...
...