Le 9 novembre 1989, le tristement célèbre mur de Berlin est tombé : un événement qui marque la fin d'une séparation de l'Europe en deux camps. La disparition de ce que l'on surnomma "le mur de la honte" mène alors à de nouveaux espoirs d'ouverture et de coopération au-delà des frontières. Et pourtant, 30 ans plus tard, un mouvement inverse semble se produire : de nouveaux murs sont érigés - toujours plus longs et plus grands -, et les idéologies anti-migratoires gagnent du terrain.
...