L'Ine explique dans un communiqué que le taux de chômage est désormais calculé par rapport au recensement 2011, et non plus aux chiffres de 2001, ce qui "implique la révision" des données trimestrielles "depuis le premier trimestre 2002". (Belga)

L'Ine explique dans un communiqué que le taux de chômage est désormais calculé par rapport au recensement 2011, et non plus aux chiffres de 2001, ce qui "implique la révision" des données trimestrielles "depuis le premier trimestre 2002". (Belga)