Les ministres espagnol et argentin des Affaires étrangères José Maria Margallo et Hector Timerman se sont rencontrés à New York, en marge de l'assemblée générale des Nations unies et "ont dialogué sur les convergences existantes entre les revendications de souveraineté sur les Iles Malouines et Gibraltar". "Ils se sont mis d'accord pour mener des initiatives communes, demandant au Royaume-Uni un dialogue comme le prône les Nations unies", selon un communiqué du ministère argentin. L'Espagne a cédé en 1713 à l'Angleterre Gibraltar, territoire d'un peu moins de 7 km2 peuplé de 30.000 habitants, à l'issue d'un conflit militaire. Madrid tente de le récupérer depuis la fin du XVIIIe siècle et assure que les eaux territoriales lui appartiennent. L'Argentine revendique pour sa part les Malouines, un archipel de l'Atlantique sud au large de la Patagonie, où les Britanniques ont planté leur drapeau en 1833. L'Argentine avait même investi militairement les îles en 1982, provoquant un conflit armé entre Buenos Aires et Londres, qui a fait 900 morts au total, dont 649 côté argentin. (Belga)

Les ministres espagnol et argentin des Affaires étrangères José Maria Margallo et Hector Timerman se sont rencontrés à New York, en marge de l'assemblée générale des Nations unies et "ont dialogué sur les convergences existantes entre les revendications de souveraineté sur les Iles Malouines et Gibraltar". "Ils se sont mis d'accord pour mener des initiatives communes, demandant au Royaume-Uni un dialogue comme le prône les Nations unies", selon un communiqué du ministère argentin. L'Espagne a cédé en 1713 à l'Angleterre Gibraltar, territoire d'un peu moins de 7 km2 peuplé de 30.000 habitants, à l'issue d'un conflit militaire. Madrid tente de le récupérer depuis la fin du XVIIIe siècle et assure que les eaux territoriales lui appartiennent. L'Argentine revendique pour sa part les Malouines, un archipel de l'Atlantique sud au large de la Patagonie, où les Britanniques ont planté leur drapeau en 1833. L'Argentine avait même investi militairement les îles en 1982, provoquant un conflit armé entre Buenos Aires et Londres, qui a fait 900 morts au total, dont 649 côté argentin. (Belga)