L'insecte n'a pour l'instant qu'un nom scientifique, Anthaxia manca, et appartient à la famille des buprestidés, a indiqué lundi Koen Van Keer de Natuurpunt de ville d'Anvers.

Les buprestidés sont une espèce aux couleurs métalliques que l'on retrouve surtout sous les tropiques. Les espèces belges ont des couleurs moins prononcées, mais l'Anthaxia manca est néanmoins un beau coléoptère d'environ un centimètre de long.

Selon la plate-forme waarnemingen.be, créée en 2008, cette sorte aurait été aperçue seulement deux fois en Belgique. Ce serait ainsi l'espèce la plus au nord de la Belgique jamais observée, et même de l'Europe selon le site Observation.org.

Le fait que l'insecte ait été trouvé à Anvers, alors qu'on le retrouve généralement dans des endroits plus chauds, pourrait signifier que l'espèce devient plus courante, devenant ainsi l'une de celles qui tirent avantage du réchauffement climatique.

L'insecte n'a pour l'instant qu'un nom scientifique, Anthaxia manca, et appartient à la famille des buprestidés, a indiqué lundi Koen Van Keer de Natuurpunt de ville d'Anvers.Les buprestidés sont une espèce aux couleurs métalliques que l'on retrouve surtout sous les tropiques. Les espèces belges ont des couleurs moins prononcées, mais l'Anthaxia manca est néanmoins un beau coléoptère d'environ un centimètre de long. Selon la plate-forme waarnemingen.be, créée en 2008, cette sorte aurait été aperçue seulement deux fois en Belgique. Ce serait ainsi l'espèce la plus au nord de la Belgique jamais observée, et même de l'Europe selon le site Observation.org. Le fait que l'insecte ait été trouvé à Anvers, alors qu'on le retrouve généralement dans des endroits plus chauds, pourrait signifier que l'espèce devient plus courante, devenant ainsi l'une de celles qui tirent avantage du réchauffement climatique.