www.fauconspelerins.be/live2.jspEn deux semaines de publications, le site internet "Faucons pour tous" comptabilise plus de 100.000 visites par 49.000 visiteurs différents issus de 71 pays.

Les 11 et 12 avril, trois fauconneaux ont vu le jour à la cathédrale, une expérience qui se renouvelle chaque printemps depuis 8 ans et qui attire toujours plus de monde. Un poste d'observation a été installé sur le parvis de l'édifice. On peut y voir, via des écrans, l'évolution des fauconneaux jusqu'à leur envol. Du mardi au dimanche, de 12h à 18h, des ornithologues du musée des sciences naturelles y accueillent les curieux.

"C'est un vrai succès, il y a des centaines de visiteurs tous les jours parce qu'il y a toujours quelque chose à voir, les images sont retransmises 24H/24", souligne Didier Vangeluwe.

Le poste d'observation restera en place jusqu'au 27 mai inclus, pour permettre aux intéressés de contempler les premiers envols des fauconneaux prévus aux alentours du 20 mai.

Levif.be avec Belga

www.fauconspelerins.be/live2.jspEn deux semaines de publications, le site internet "Faucons pour tous" comptabilise plus de 100.000 visites par 49.000 visiteurs différents issus de 71 pays. Les 11 et 12 avril, trois fauconneaux ont vu le jour à la cathédrale, une expérience qui se renouvelle chaque printemps depuis 8 ans et qui attire toujours plus de monde. Un poste d'observation a été installé sur le parvis de l'édifice. On peut y voir, via des écrans, l'évolution des fauconneaux jusqu'à leur envol. Du mardi au dimanche, de 12h à 18h, des ornithologues du musée des sciences naturelles y accueillent les curieux. "C'est un vrai succès, il y a des centaines de visiteurs tous les jours parce qu'il y a toujours quelque chose à voir, les images sont retransmises 24H/24", souligne Didier Vangeluwe. Le poste d'observation restera en place jusqu'au 27 mai inclus, pour permettre aux intéressés de contempler les premiers envols des fauconneaux prévus aux alentours du 20 mai. Levif.be avec Belga