"Ce matin, j'ai pu faire le point avec Aquawal, la Société wallonne des Eaux (SWDE), les Directions des barrages et des eaux souterraines de la Wallonie et le Centre régional de crise sur les ressources en eau en Wallonie", indique M. Di Antonio. "Contrairement à la Flandre, des mesures de restriction ne sont pas encore nécessaires."

En raison de ces températures élevées, l'usage non nécessaire de l'eau est en effet interdit en Flandre ce jeudi. La Région flamande souhaite ainsi empêcher le gaspillage d'eau potable à cause de l'arrosage d'une pelouse, du remplissage d'une piscine ou du lavage d'une voiture.

Le ministre "rappelle néanmoins, (avec insistance en cette période de sécheresse) l'importance d'utiliser l'eau avec parcimonie."

"La situation est surveillée de près. Une nouvelle réunion est prévue avec l'ensemble des acteurs de l'eau la semaine prochaine", conclut-il.

"Ce matin, j'ai pu faire le point avec Aquawal, la Société wallonne des Eaux (SWDE), les Directions des barrages et des eaux souterraines de la Wallonie et le Centre régional de crise sur les ressources en eau en Wallonie", indique M. Di Antonio. "Contrairement à la Flandre, des mesures de restriction ne sont pas encore nécessaires." En raison de ces températures élevées, l'usage non nécessaire de l'eau est en effet interdit en Flandre ce jeudi. La Région flamande souhaite ainsi empêcher le gaspillage d'eau potable à cause de l'arrosage d'une pelouse, du remplissage d'une piscine ou du lavage d'une voiture. Le ministre "rappelle néanmoins, (avec insistance en cette période de sécheresse) l'importance d'utiliser l'eau avec parcimonie." "La situation est surveillée de près. Une nouvelle réunion est prévue avec l'ensemble des acteurs de l'eau la semaine prochaine", conclut-il.