Les 323 cervidés, dont 70 jeunes, ont été retrouvés vendredi par un garde-chasse sur le plateau Hardangervidda, un parc national où vivent quelque 10.000 rennes à l'état sauvage.

Les images de télévision montraient des corps d'animaux gisant sur un espace très concentré.

"Il y a eu des orages très forts vendredi dans la région. Les animaux se regroupent en cas de mauvais temps et ceux-là ont été frappés par la foudre", a déclaré à l'AFP un responsable de la Direction norvégienne de l'environnement, Kjartan Knutsen.

"C'est inhabituel. Nous n'avons jamais vu cela se produire à une telle échelle", a-t-il ajouté.

Les autorités norvégiennes doivent encore se prononcer sur le sort des animaux. "Nous allons décider sous peu si on laisse la nature suivre son cours ou bien si nous faisons quelque chose", a dit M. Knutsen.

Sur les 323 rennes foudroyés, cinq ont dû être abattus.

Les 323 cervidés, dont 70 jeunes, ont été retrouvés vendredi par un garde-chasse sur le plateau Hardangervidda, un parc national où vivent quelque 10.000 rennes à l'état sauvage.Les images de télévision montraient des corps d'animaux gisant sur un espace très concentré. "Il y a eu des orages très forts vendredi dans la région. Les animaux se regroupent en cas de mauvais temps et ceux-là ont été frappés par la foudre", a déclaré à l'AFP un responsable de la Direction norvégienne de l'environnement, Kjartan Knutsen."C'est inhabituel. Nous n'avons jamais vu cela se produire à une telle échelle", a-t-il ajouté.Les autorités norvégiennes doivent encore se prononcer sur le sort des animaux. "Nous allons décider sous peu si on laisse la nature suivre son cours ou bien si nous faisons quelque chose", a dit M. Knutsen.Sur les 323 rennes foudroyés, cinq ont dû être abattus.