En deuxième position viennent les emballages alimentaires. Les objets les plus repêchés étant les paquets de chips et de bonbons. On retrouve ensuite les mégots de cigarette, les contenants de produits d'hygiène (lingettes, tampons, serviettes), les cotons-tiges et les gobelets en plastique.

Contrairement aux idées reçues, les sacs en plastique ne représentent "que" 1% des déchets retrouvés dans les eaux européennes. Ce résultat est dû, selon les ONG, aux efforts mis en place par de nombreux pays européens pour endiguer le problème lié aux sachets en plastique à usage unique.

Les plastiques à usage unique de type coton-tige, touillette, gobelet, paille, etc. seront interdits en Europe dès 2021. La Commission européenne a également demandé à ce que tous les emballages plastiques en circulation soient recyclables d'ici 2030.

En deuxième position viennent les emballages alimentaires. Les objets les plus repêchés étant les paquets de chips et de bonbons. On retrouve ensuite les mégots de cigarette, les contenants de produits d'hygiène (lingettes, tampons, serviettes), les cotons-tiges et les gobelets en plastique. Contrairement aux idées reçues, les sacs en plastique ne représentent "que" 1% des déchets retrouvés dans les eaux européennes. Ce résultat est dû, selon les ONG, aux efforts mis en place par de nombreux pays européens pour endiguer le problème lié aux sachets en plastique à usage unique. Les plastiques à usage unique de type coton-tige, touillette, gobelet, paille, etc. seront interdits en Europe dès 2021. La Commission européenne a également demandé à ce que tous les emballages plastiques en circulation soient recyclables d'ici 2030.