Des chercheurs de l'Université de Newcastle ont effectué des tests démontrant qu'un lavage délicat, qui utilise jusqu'à deux fois plus d'eau qu'un cycle standard, libère en moyenne 800.000 microplastiques de plus que des cycles moins gourmands en eau. L'équipe de chercheurs a mesuré la quantité de microfibres libérées par les T-shirts noirs en polyester. Les résultats ont montré que les recommandations antérieures qui consistaient à utiliser plus d'eau et des cycles de lavage moins agressifs pouvaient en fait libérer plus de microfibres dans l'environnement, rapporte l'étude publiée dans la revue E...