Le Kenya, 8 mois après l'interdiction drastique des sacs en plastique

02/05/18 à 15:50 - Mise à jour à 14/08/18 à 14:18

Source: The Guardian

Le Kenya a été le premier pays au monde à interdire de manière drastique l'utilisation, la fabrication et l'importation de sacs plastique. Si la mesure a amélioré le quotidien de la population, elle est aussi source de difficultés pour les petits commerçants et les entreprises.

A Nairobi, au Kenya, l'utilisation, la fabrication et l'importation de sacs plastique décidée il y a un an et mise en application il y a 8 mois a eu des effets positifs directs sur la population. Les voies navigables sont plus propres, la chaîne alimentaire n'est plus contaminée avec des particules de plastique, et on ne rencontre (presque) plus ces "flying toilets", coutume locale qui consiste à enfermer ses excréments dans un sac plastique et de le déposer sur les toits de tôle des villes et villages. Le nombre de sacs accrochés dans les arbres ou polluant les bas-côtés des routes a aussi drastiquement diminué.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires